Celius esw : le point

C'est ici que vous pouvez parler de Hifi.

Modérateurs : Bush Tucker Man, Eric62, Rico le Montais, rémipaseul

Avatar du membre
ben the only1
Club des 5000 et +
Messages : 9489
Enregistré le : dimanche 19 novembre 2006 20:34
Âge: 40
Localisation : tout prés de paris!

Re: Celius esw : le point

Message par ben the only1 » lundi 19 octobre 2009 19:56

Je confirmes! :wink:

Il aime beaucoup Mc Intosh aussi! :lol:
HP Papier, Tubes et vieilleries numériques!

BOTEM
Messages : 64
Enregistré le : dimanche 13 septembre 2009 22:21
Âge: 56

Re: Celius esw : le point

Message par BOTEM » lundi 19 octobre 2009 20:19

Salut à tous,
Je suis ce pôst avec interet...je possede les Celius 202...en toute sincerité...aprés les avoirs comparées avec la série es...est esw...( pour eventuellement les changer ) j ai decidé trés vite de les garder !!! De mon point de vu ( je precise ) les nouvelles gammes n ont pas vraiment apportées de veritable plus !!!
D autres ont ils un avis ? ca m interesserais bcp si c est le cas !
Cordialement
Ampli : VINCENT SV236 Lecteur cd : VINCENT S6 MK Platine vinyle : PROJECT 2-Xperience Classic( Cellule Ortofon 2M Blue: Platine K7 : TEAC V 6030 S Tuner : DENON TU-1500RD Blu-ray: Pioneer BDP LX91 Enceinte : TRIANGLE CELIUS 202 + WHARFEDALE E 70

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 48

Re: Celius esw : le point

Message par krisprolls » lundi 19 octobre 2009 20:40

Je commence à avoir un assez long parcours avec triangle : des antal 202, des comètes ES, des Lyrrs 222, et maintenant les lunas stratos. C'est un parcours progressif en qualité. même s'il est vrai que l'équilibre des forces est stable entre antal 202 et comètes ES. Disons que ces dernières fouillaient plus le message dans le médium tandis que les antal 202 présentaient une assise plus ferme. Question tweeters, je préférais ce que donnaient les lyrrs 222 aux comètes ES : plus de variété malgré une certaine insistance.
Toutes ces enceintes ont été mes adorées, chacune leur tour, chacune à sa manière, et je me suis abandonné à de longs moments de plaisirs avec elles sans chercher à savoir laquelle était la plus belle (notez l'analogie volontaire à un discours amoureux, où on pourrait remplacer "enceintes" par "maîtresses" ! Mais ne vous inquiétez pas, je vais très bien dans mon couple !)
Aujourd'hui finalement, les lunas me sont précieuses et semblent se situer à la croisée du transept sacré des qualités requises (après l'amour, la religion !) : équilibre tonal, stabilité, subtilité, assise, douceur...
Et d'un autre côté, j'ai fait des infidélités (encore ces allusions) à la marque triangle pour des Monitor Audio GS10 en second système qui sont aussi particulièrement intéressantes.
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 70
Localisation : Finistère

Re: Celius esw : le point

Message par Jean-Pierre » lundi 19 octobre 2009 22:16

J'ai également suivi un petit bout de chemin avec les enceintes Triangle.

J'ai en effet possédé des Comète e (je les possède toujours) des Comète 202 (idem, à la maison), des Méridien (merveilleuses d'exubérance et qui vivent toujours chez mon facteur), des Calliope, des Altaïr, des Ventis XS puis 222 et enfin des Quartet.
(les Altaïr et Ventis 222 vivent également chez des amis...).

A l'exception peut-être des Calliope, la progression des productions Triangle qui fut un peu également ma progression personnelle indiquée ci-dessus, eut pour conséquence indéniable de m'apporter à chaque échange d'enceintes, un progrès musical indéniable...et cela en particulier en termes d'équilibre spectral, de véracité et de fluidité des timbres, ainsi que d'image sonore.

Ce qui met en évidence que M. De Vergnette ainsi que ses techniciens ne travaillaient pas en vain, et qu'au fil du temps, les produits progressaient en qualité sonore.

C'est le cas bien évidemment chez d'autres fabriquant...et c'est à la fois heureux et normal... 8)

Mais il me semble qu'on ne puisse pas étendre ce raisonnement à tous les constructeurs.

Par exemple, et sans souhaiter être désagréable à l'égard de quiconque, il me semble que les Cabasse Sloop, Brick, Sampan, Colonne 135, Skiff, Escadre, Iroise...étaient de meilleure qualité sonore que la majorité des produits actuels...Idem dans le bas et moyen de gamme JBL...en tout cas, à mon avis....Seuls les très hauts de gammes de ces constructeurs ont nettement progressé.

Comment expliquer cette dichotomie entre évolutions de qualité sonore chez des constructeurs d'une époque comparable...?
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

alcine
Messages : 316
Enregistré le : mercredi 15 novembre 2006 21:14

Re: Celius esw : le point

Message par alcine » lundi 19 octobre 2009 22:52

J"ai possedé des celius 202 et ensuite des celius esw et pour moi l'evolution est flagrante, le type d'ecoute est differente.
je trouve la serie esw plus equilibré , le medium plus ouvert , plus aerien , les basses plus profonde , cela cogne tres fort en bas (elle sont plus en surface sur la 202).
l'aigu est bien mieux integre sur la esw a mon gout , moins montant et moins agressif 'Mes celius esw viennent d'etre vendu et j'ai remis les zerius 202 a l'avant pendant quelques temps et l'aigu est tres desagreable a mon oreille .

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 48

Re: Celius esw : le point

Message par krisprolls » mardi 20 octobre 2009 07:08

Je pense que l'apothéose des anciennes séries a été la gamme 222. On y retrouvait l'acuité des modèles 202 mais avec un bien meilleur contrôle. Le médium également plus réactif (bien qu'un peu creusé) permettait de mieux intégrer la perce un peu raide parfois des aigus. Il reste que certains disques particulièrement difficiles passaient plus facilement sur les 222 que sur les tweeters des ES : (Miles Davis, "One day, my prince will come", en particulier lorsqu'il joue avec la sourdine sèche tout près du micro. Une torture sonore !...) Sur les ES, ce type de passage devenait agressif, projeté, inaudible, comme un tableau noir crissant sous une craie ! Les 222 (pourtant plus anciennes mais aussi aux motorisations plus puissantes et présentant donc un meilleur contrôle) laissaient passer un peu plus de musique. Les Stratos mettent beaucoup plus sagement et subtilement l'aigu à sa place (avec l'aide d'un ampli à lampes, il est vrai).
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 70
Localisation : Finistère

Re: Celius esw : le point

Message par Jean-Pierre » mardi 20 octobre 2009 10:15

Je partage vos deux points de vue, vos deux analyses...paradoxal...ou du moins, curieux..non ...?

Ce qui prouve bien que l'enceinte idéale n'existe pas...déjà parce que nous n'attendons pas les mêmes choses...et aussi parce que les disques sont enregistrés de façon très différentes...et la pièce...et les électro...

J'adorais mes Ventis 222 sur beaucoup de CDs. Certains, en revanche, frisaient l'inaudible...
Mes Quartet possèdent un aigu plus intégré, plus vraisemblable surtout...elles descendent plus bas et je perçois mieux le jeu des contrebassistes....Le médium est plus fluide et charpenté..mais j'ai perdu en vivacité (un peu), et gagné en image 3 D (beaucoup)....

Laquelle est la meilleure...sais pas...çà dépend des disques...Dans la globalité, c'est à coup sûr la Quartet qui passe devant...mais ce n'est là que MON ressenti....
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
sebouille_16
Conseiller honoraire
Messages : 7910
Enregistré le : vendredi 15 septembre 2006 11:31
Âge: 43
Localisation : Cognac - Charente

Re: Celius esw : le point

Message par sebouille_16 » mercredi 21 octobre 2009 12:47

J'ai divisé le sujet.

suite de la discussion sur les Ventis : ICI

:wink:
Hifi : Mcintosh MCD7000 ou Rega Planar 2 > Audio Research SP16 / Mcintosh MC7270 > Hyperion 938
Câblage MPC AUDIO Abyss Evolution
Vidéo : PS4 - Panasonic 46G20S

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 70
Localisation : Finistère

Re: Celius esw : le point

Message par Jean-Pierre » mercredi 21 octobre 2009 16:18

Bien vu, Seb...et merci à toi.
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
sebouille_16
Conseiller honoraire
Messages : 7910
Enregistré le : vendredi 15 septembre 2006 11:31
Âge: 43
Localisation : Cognac - Charente

Re: Celius esw : le point

Message par sebouille_16 » mercredi 21 octobre 2009 16:24

je t'en prie. :wink:
Hifi : Mcintosh MCD7000 ou Rega Planar 2 > Audio Research SP16 / Mcintosh MC7270 > Hyperion 938
Câblage MPC AUDIO Abyss Evolution
Vidéo : PS4 - Panasonic 46G20S

Alexcelsius
Messages : 19
Enregistré le : vendredi 16 juin 2017 13:28
Âge: 38
Localisation : Perpignan

Re: Celius esw : le point

Message par Alexcelsius » vendredi 18 août 2017 22:59

Bonjour à tous !!!

Je suis un heureux nouveau possesseur d'une paire d'Altea Esw. Je les trouve superbe et le son est d'un naturel et d'une précision que je n'avais jamais atteint avant (avec mes Heliade es). J'ai compris ce que signifiait le mot "analytique" pour des enceintes :)
Je ressens cependant une gêne dans le haut du spectre sonore sur certains disque sur lesquels l'aigu est un peu trop en avant. Je pense régler ce soucis avec une meilleure association d'ampli (j'ai actuellement un Denon avr 4311) en me dirigeant vers Marantz ou Nad...

Cependant j'ai une petite question concernant la puissance de mes colonnes à comparer à des Celius justement.
Ma pièce d'écoute, qui est mon salon, et est grande (35m2 + ouverture sur la cuisine. Du coup je suis rapidement à -15db en niveau sonore et je "soulage" mes colonnes avec mon caisson Elipson prestige 2 que j'aime beaucoup et qui rajoute un peu de chaleur à tout ça sans enlever de précision :)

Je me demandais si je n'avais pas intérêt à remplacer mes Altea Esw par des Celius ? Et si oui est ce que l'aigu des Celius 202 est significativement plus présent que celui des ESW ? Je demande cela car en occasion on trouve pas mal de celius 202 ou 902 mais très rarement des Es ou Esw...

J'ai également pensé aux Antal Esw ou Ex mais j'ai peur que l'équilibre spectral change trop avec leur "petit" hp médium....

Qu'en pensez-vous ?

Merci 😊
Denon AVR 4311
Triangle Altea ESW
Triangle Noxa Minor ES
Triangle Titus EX

Avatar du membre
Eric62
Administrateur
Messages : 18398
Enregistré le : dimanche 12 février 2006 00:47
Âge: 51
Localisation : Sud de Lille au nord du Pas-de-Calais

Re: Celius esw : le point

Message par Eric62 » samedi 19 août 2017 11:49

Les anciennes séries étaient généralement plus marquées dans les aigus.
Une bonne association, tube, NAD voir Marantz permet de régler ce point, pas contre ne pas prendre les plus petits amplis, il faut une bonne alim à même de bien driver les Triangles qui ont besoin de "jus" pour bien s'exprimer.
Il faut aussi soigner le câblage pour ne pas mettre l'accent sur le haut du spectre. Pour ma part, j'ai toujours privilégié les câbles isolés Téflon même argenté et ça passe bien.
Nous savons tous les deux que le monde sommeille par manque d'imprudence - Brel (Jojo)
Pour soutenir le forum : rejoignez l'association Ambiance Hifi ou faites-lui un don.

Avatar du membre
vvolant
Club des 1000 et +
Messages : 1284
Enregistré le : mardi 22 décembre 2009 08:33
Âge: 44
Localisation : antony (92)

Re: Celius esw : le point

Message par vvolant » lundi 28 août 2017 17:15

salut,

le rapport entre le volume sonore fourni par des enceintes et la puissance délivrée par l'ampli dépend du rendement des HPs et pas de la taille des enceintes.
Entre altea et celius ça doit être kiff kiff

D'autre part, ton denon est semble t'il un ampli HC, en mettant un ampli hifi tu verras la différence tout de suite. Sinon j'ai eu des celius ESW, et parmi les amplis testés j'avais préféré de loin les blocs flying mole classe D, puis bizarrement un petit atoll, un rotel, et en dernier un nad que je trouvais un peu plus sombre que les autres. Mais ça c'est une question de préférence. Le tout était avec un préampli tube chinois (xindak).
Hifi: PC - Singxer SU-1 - DDDAC - ampli de puissance PS audio BHK 250 - Verity Audio Fidelio
Complément HC: Carte son Lynx 2B sur PC - ampli de puissance rotel rb 985 - triangle noxa minor - triangle titus 202 - caisson yamaha sw012

Alexcelsius
Messages : 19
Enregistré le : vendredi 16 juin 2017 13:28
Âge: 38
Localisation : Perpignan

Re: Celius esw : le point

Message par Alexcelsius » lundi 28 août 2017 23:27

Merci pour ta réponse vvolant.
En fait dans mon esprit la Celius sort un peu plus de volume (92db contre 91 pour les Altea je crois) mais le hp supplémentaire de grave apporterait peut être plus d'assises aux basses fréquences aussi je pense... Bon de toute façon on en trouve que très peu en bon état en occasion et je ne veux pas me diriger vers la gamme 202 qu'on trouve plus facilement...

Ceci dit je pense effectivement rajouter un ampli hi-fi aux pré out de mon Denon.
Reste à savoir quelle puissance...

Pensez vous qu'un ampli hi-fi stéréo 40W chez Marantz Nad ou Cambridge suffise à bien bouger mes colonnes ?

Ensuite j'hésite à taper dans les ampli un peu plus anciens mais quid de la qualité face aux sorties récentes ?

Enfin je couple mes colonnes à un caisson Elipson Prestige 2 pour muscler un peu le bas du spectre... Mais comment l'utiliser avec un ampli hifi qui n'a pas de sortie caisson ?

Merci 😊
Denon AVR 4311
Triangle Altea ESW
Triangle Noxa Minor ES
Triangle Titus EX

Avatar du membre
Calimero ex-Lapoype
Club des 500 et +
Messages : 847
Enregistré le : mardi 16 novembre 2010 19:26
Âge: 47
Localisation : Oise

Re: Celius esw : le point

Message par Calimero ex-Lapoype » mardi 29 août 2017 10:56

Plutôt que des Celius, Ton idée des Antal qui ont déjà bien du coffre n'est pas mauvaise :wink:

Des Grosses colonnes avec un ampli bien trop juste, vont vite saturer, mais l'inverse est vrai également...
Je ne suis pas certain qu'elle change d'avantage que les Celius par rapport à ton écoute... :roll:

Sinon j'ai possédé des Celius... Tu as raison, ne prend surtout pas les 202, ce sont de "fausses" Celius (au rabais....)
De plus les Celius, il faut les bouger....
Je ne suis pas certain qu'avec des Antal ou Celius tu ai besoin de caisson de basse (Normalement, pas...)

Surtout, et déjà dit, il te faut un bon ampli avec un minimum de puissance voir de réserve de Courant(Une bonne alimentation) et là tu risque de perdre en audition... :oops:
Puis prévoir une mise en œuvre de qualité avec une bonne source et par la suite, penser aux câbles de modulation puis HP (sans y laisser ta fortune !!)
Duetto/JMR Offrandes Suprême/Opéra ref12/Modul. Odeion Alfa/HP : Odeion Alpha /Cable alim. Actinote
Naim CDX2
RPM 10.1- Jolida JD9 - MC Blue Rondo -Odeion
Quobuz-SBT-Odeion Omega-Dac Audiomat Tempo 2.6

Répondre

Retourner vers « Hifi »