Expériences acoustiques

C'est ici que vous pouvez parler de Hifi.

Modérateurs : Bush Tucker Man, rémipaseul, Eric62, Rico le Montais

Avatar du membre
voyard
Messages : 38
Enregistré le : vendredi 24 septembre 2010 23:52

Re: Expériences acoustiques

Message par voyard » vendredi 5 novembre 2010 17:59

Mon cher Krisprolls, Cher vous autres,

Là n'était pas mon propos. Ce que je voulais simplement dire c'est que notre oreille cerveau bien souvent nous fait entendre ce que nous voulons entendre ou que nous pensons devoir entendre (ce qui était le cas en l’occurrence). Tout le monde était convaincu que l'enregistrement était stéréo et que donc ce ne pouvait être que de la stéréo à la diffusion. Il ne serait venu à l'idée de personne de remettre en question ce fait là.

Concernant la transformation de mono en stéréo, je pense que nous perdons en fait sur tous les tableaux, c'est à dire que le signal final est moins bon, dégradé par rapport à l'original et que la stéréo est de la sous stéréo ou plutôt de la pseudo stéréo.

Je me suis amusé moi aussi à m’essayer à ce genre de trafic mais j'ai vite abandonné et finalement déçu par le résultat (c'est le moins que je puisse dire). Maintenant je suis admiratif devant ceux qui parviennent à nous leurer.

Rien ne vaudra une bonne mono plus qu'une bonne stéréo. Si non, on rentre dans de l'artifice pur, du spectaculaire et j'en ai bien peur, de l'attrape gogo qui s'avère souvent vendeur. Ce n'est pas pour rien qu'on colorise les vieux films noirs et blancs.

Mais ce n'est là qu'un point de vu d'élitiste qui n'écoute ses production que sur ses petites MSP5 ou ses BW mais qui à l'instant, ma voisine sonne à ma porte :

"j'ai un colis pour vous... - Gros ? - Oui, assez, - Putain ! L'ULTRACURVE ! Pourvu que tout fonctionne ! Je vais donc le déballer et voir si je m'en tire ?... La suite sur le bon forum.
Pierre Voyard

http://voyard.free.fr/menu_audio.htm - Son et digressions sur le son ? Ha ! Ha ! Ha !

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 48

Re: Expériences acoustiques

Message par krisprolls » vendredi 5 novembre 2010 18:03

J'ai hâte de lire la suite sur le bon fil !
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 71
Localisation : Finistère

Re: Expériences acoustiques

Message par Jean-Pierre » vendredi 5 novembre 2010 18:53

Dans les années 70, la Guide Internationale du Disque proposait à la vente de très beaux coffrets des symphonies, des concertos, des quatuors et des sonates de Beethoven en "stéréophonie reconstituée"....J'ai conservé ces coffrets de L.P.

En comparaison avec ces mêmes oeuvres "rééditées" en mono phonie sur CD...je confirme...Il n'y a pas photo, la version monophonique est supérieure dans le détail, dans la dynamique...et surtout dans l'émotion transmise.

Je partage également tout à fait le fait que le cerveau, bien souvent....entend ce que nous voulons entendre...et pas que lors de l'écoute des CDs... :wink:
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 48

Re: Expériences acoustiques

Message par krisprolls » vendredi 5 novembre 2010 20:36

Le mono est pour moi une énigme. Ce que je vais dire est très subjectif.
Il m'est possible d'écouter des disques de musique très intimiste en mono (comme les Hotter/Moore dans Schubert, ou les merveilleux Lieder par l'ange kathleen Ferrier). Ici, le mono est assez compatible avec l'intégrité de l'oeuvre car on perçoit toujours assez bien les inflexions de la voix. Le piano est sacrifié, mais il reste tout de même une poésie raffinée du jeu qui peut avoir un réel intérêt.
Je n'en dirais pas autant des oeuvres plus larges, nécessitant justement les grands espaces. La symphonie en mono, c'est pour moi difficile. Les timbres sont souvent trop âpres, leur épanouissement dans l'air trop réduit, et la cohérence de la scène sonore inexistante. même le piano mono me pose problème... Il est si loin de l'expérience du son réel.
Je sais que je me prive de bien belles choses, mais c'est plus fort que moi !
Je sais aussi bien que la stéréo n'est qu'une illusion, un mirage d'espace totalement factice, mais c'est pour moi devenu une nécessité, comme je n'envisagerais pas d'être borgne.
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

Avatar du membre
rémipaseul
Moderateur+
Messages : 4974
Enregistré le : vendredi 21 juillet 2006 00:21
Âge: 73
Localisation : Lyon ( enfin...presque )

Re: Expériences acoustiques

Message par rémipaseul » vendredi 5 novembre 2010 23:46

Jean-Pierre a écrit :Dans les années 70, la Guide Internationale du Disque proposait à la vente de très beaux coffrets des symphonies, des concertos, des quatuors et des sonates de Beethoven en "stéréophonie reconstituée"....J'ai conservé ces coffrets de L.P.
Jean-Pierre, c'est marrant que tu parles des disques de la Guilde Internationale du Disque.

Lorsque j'étais jeune, très jeune, mon père m'a acheté mon 1er électrophone à la Guilde, et parmi mes tous 1ers disques ( MONO ) il y avait le Concerto pour violon N°1 de BRUCH ainsi que La Campanella de PAGANINI, magnifiquement interprétés par Ricardo Odnoposoff.
C'était un vrai coup de foudre, et suite à cette écoute j'ai voulu étudier le violon.
( J'en avais déjà parlé, avec krisprolls d'ailleurs :wink: , içi : viewtopic.php?f=1&t=4900&start=9

C'était il y a plus de cinquante ans, dans les années 50, je pense. Le disque n'est plus neuf, mais toujours écoutable.

Allez, un petit souvenir. Je n'ai pas trouvé d'image sur le net mais je poste un extrait de ma pochette ( elle est plus grande que le scanner, et pas envie de faire un montage :roll: ) :

Image


Sacrebleu, ça ne me rajeunit pas , ton histoire de Guilde. :oops2: :snif: :lol:

Salon : Antal TZX / NAD C720BEE / CD: NAD C515BEE / DVD+VHS: Samsung DVD-VR355 / LP: Pioneer PL-200 + NAD PP2 / K7: Pioneer CT-F650
Bureau : Biblios "noname" / Pioneer SA-508 / Tuner: Pioneer TX-608L / CD: SONY CDP-34 / LP:Technics SL-B21

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 48

Re: Expériences acoustiques

Message par krisprolls » samedi 6 novembre 2010 00:15

C'était un vrai coup de foudre, et suite à cette écoute j'ai voulu étudier le violon.
( J'en avais déjà parlé, avec krisprolls d'ailleurs , içi : viewtopic.php?f=1&t=4900&start=9
Tiens, oui. Nous avions écrit tout ça à l'époque ! Je me demande ce que devient Thermi.
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

Avatar du membre
voyard
Messages : 38
Enregistré le : vendredi 24 septembre 2010 23:52

Re: Expériences acoustiques

Message par voyard » dimanche 7 novembre 2010 03:20

Bonsoir oreilles si fines et cerveaux aussi compliqués (encore heureux)

[Alors, comment choisir nos éléments hi-fi ? Car même en choisissant en fonction de nos goûts, les supports enregistrés sont si différents que, par exemple, les piano enregistrés par Philips ou DG passent bien en général chez moi, et ceux enregistrés par Decca sont englués, pâteux, gras (je force le trait).]

Justement d'ou l'utilité de certains appareils garde fou et surtout de posséder le matériel de reproduction le plus transparant et le plus neutre possible si non à quoi ça sert qu'un type se soit cassé le fion à réaliser un certain type de prise de son si c'est pour que notre chaîne l'interprète à son tour et en face un autre enregistrement que celui réalisé au départ. En sus à partit de la tu n'as plus qu'une solution, c'est posséder autant de chaînes et de locaux que d'oeuvres écoutées ? Et puis il y a des ingénieurs du son qui ont des oreilles en or et d'autre en zing et donc il faut faire avec. En tout cas c'est la solution que j'ai retenu. En sus, je n'ai vraiment pas les moyens de me payer une chaîne audiophile qui de toutes manière ne me satisferait jamais ou qui me laisserait toujours un doute persistant. Par contre j'essaye de tendre vers la neutralité (et ça depuis plus de 40 ans) même si elle n'est pas obligatoirement flatteuse et ne me carresse pas toujours les oreilles dans le sens du poil (j'en ai plein les oreilles !). Au risque de me répéter, pour moi la meilleure enceinte est celle qui n'existe pas.

Tiens, à propos de nos oreilles et surtout de notre perception (cerveau) des sons. Un article que j'ai lu dans une revue spécialisée lorsque j'avais 20 ou 25 ans à propos de tests comparatifs d'enceintes haut de gamme (comme quoi les problèmes restent identiques).

Dans une magnifique salle auditorium on demandait à un public averti (audiophiles, professionnels et autres) d'être capable de reconnaître lorsque c'était un contre bassiste qui jouait derrière un voile ou ce même contrebassiste repris dans une enceinte de haut de gamme, ceci bien entendu avec toutes les précautions d'usages préalables à ce genre de test bien entendu. Le résultat ? Étonnant. Il se sont en fait rendu compte qu'une partie du public non négligeable se trompaient simplement parce qu'il pensaient que c'était toujours l'instrument qui devait émettre le son le plus rond, le plus mélodieux (à leur goût) alors qu'en général c'était le son produit par l'enceinte en test qui diffusait le son le plus "grave" (donc un défaut). Et oui, une contre basse ça ne fait pas "boum boum".

A ce propos j'ai toujours trouvé étonnant que lorsqu'on demande à un guitare basse d'accompagner un morceau de jazz il se croit obligé de couper tous les aiguës de sa basse et d'ajouter du grave et de reproduire ainsi le son des enregistrements des années 35 ou 40 ou dans ces eaux là. Période ou les basses n'étaient pas reprise par un microphone et du coup était bourdonnante. En fait, c'est toujours une histoire de cerveau et d'interprétation.

Sur ce, bonne nuit, j'ai toujours du plaisir à passer un moment avec vous.
Pierre Voyard

http://voyard.free.fr/menu_audio.htm - Son et digressions sur le son ? Ha ! Ha ! Ha !

Avatar du membre
voyard
Messages : 38
Enregistré le : vendredi 24 septembre 2010 23:52

Re: Expériences acoustiques

Message par voyard » dimanche 7 novembre 2010 03:50

Mono, Stéréo... Putain, il faudrait que je dorme !

Juste une anecdote, l'avantage des vieux.

En 61 ou 62, je devais avoir 17 ou 18 ans, ma mère m'avait offert ma première chaîne STEREO Philips à tubes de 2W par canal ! et en même temps, j'allais faire du jazz à Toulouse chez des copains acousticiens qui s'étaient bricolé une chaîne MONOPHONIQUE avec un haut parleur concentrique dans une enceinte d'environ un bon mètre de haut générant un son que je trouvais pharamineux et je vais vous dire que j'aurais bien échangé 20 chaînes stéréo comme la mienne contre sa chaîne MONO bricolée. Il n'y avait vraiment pas photo. Quelle profondeur, quelle amplitude du son, que de qualificatifs dithyrambiques à venir ! AAAAHHhhhrrrg ! La même en stéréo !...

Je me souviens que ma mère avait en même temps acheté un disque de big band de variétoche américaine de quasi démonstration Stéréophonique, un truc spectaculaire avec des réponses de bongos droite / gauche et de pupitres de cuivres idem ! Je m'éclatais les oreilles et l'écoutais au moins une fois par jour. Il doit être chez une de mes soeusr et j'aimerais tant, par curiosité, l'entendre encore aujourd’hui.

Re bonne nuit.
Pierre Voyard

http://voyard.free.fr/menu_audio.htm - Son et digressions sur le son ? Ha ! Ha ! Ha !

Avatar du membre
Michel68
Conseiller honoraire
Messages : 4548
Enregistré le : lundi 30 janvier 2006 14:44
Âge: 73
Localisation : Le Sud du Front de l'Est

Re: Expériences acoustiques

Message par Michel68 » dimanche 7 novembre 2010 08:58

Ayant cotoyé et travaillé durant les périodes creuses de mes études (vacances et autres selon besoins) de l'INSA à Lyon, au sein d'une entreprise de sonorisation de concert (Régiscène pour ne pas la nommer), avec Jean Louis Dagorno et en par la suite en qualité d'Ingénieur Son en Free lance lors de concert Live (voir Espace musique, les biographies) il n'est pas toujours évident de pouvoir trouver le son souhaité par l'un ou l'autre des musicos (souvent un problème d'humeur !!).
Par exemple et comme tu le soulignes, un bassiste, en sortie de sa "meule" utilise généralement un artifice d'appareils visant à corriger que dis-je modifier le son ( Expanseur, compresseur, etc, etc ...), de plus selon le type d'amplification souhaitée il était parfois préférable de faire une prise de son via un micro placé devant le HP que par le biais d'une prise ligne directe, avec bien évidemmens tous les problèmes sous-jacents que tu peux imaginer. De plus avant tout concert il était d'usage de faire une 'balance" avec les musiciens (cela pouvait parfois durer plusieurs heures) après bien évidemment avoir fait une analyse acoustique de la salle et d'y avoir apporter les corrections nécessaires toujours via nos petites "boiboites électroniques" (analyseur de spectre, correcteur de phase, réverbération, etc, etc ...).
J'ajouterais à ton commentaire avoir aussi constater que selon nos goûts personnels on "accrochait"^parfois plus à un type d'amplification qu'à un autre, par exemple j'avais un faible pour les "Gallien-Krueger " en amplification des basses, "Acoustic ou Mesa Boogie " pour les guitares, des consoles "Midas" ou Soundcraft" pour le mix. en façade, et du "Nexo" en reproduction générale de sonorisation.
"Das Dritte Ohr" - Nagra, Transrotor Blue Ray / ZET 1 & BW 803D

Avatar du membre
rémipaseul
Moderateur+
Messages : 4974
Enregistré le : vendredi 21 juillet 2006 00:21
Âge: 73
Localisation : Lyon ( enfin...presque )

Re: Expériences acoustiques

Message par rémipaseul » dimanche 7 novembre 2010 17:03

P.tain, que c'est compliqué pour écouter de la musique :mrgreen: :demon1:

Salon : Antal TZX / NAD C720BEE / CD: NAD C515BEE / DVD+VHS: Samsung DVD-VR355 / LP: Pioneer PL-200 + NAD PP2 / K7: Pioneer CT-F650
Bureau : Biblios "noname" / Pioneer SA-508 / Tuner: Pioneer TX-608L / CD: SONY CDP-34 / LP:Technics SL-B21

Répondre

Retourner vers « Hifi »

cron