Ariana Savall - Bella Terra (Harpe)

Musique de la période 1600 à 1750

Modérateurs : Bush Tucker Man, Eric62, Rico le Montais, rémipaseul

Répondre
Avatar du membre
Eric62
Administrateur
Messages : 18321
Enregistré le : dimanche 12 février 2006 00:47
Âge: 51
Localisation : Sud de Lille au nord du Pas-de-Calais

Ariana Savall - Bella Terra (Harpe)

Message par Eric62 » samedi 27 mai 2006 09:07

Bonjour à tous,

Beaucoup d’entres nous connaissent Jordi Savall. Mais ce magicien de la musique baroque est aussi le mari de Montserrat Figueras avec qui il a eu deux enfants, Ferran et Ariana.
Avec de tels parents, Ariana tout comme son frère et son père est devenue musicienne (harpe) et tout comme sa mère est devenue soprano. 8)

L’album coup de cœur qui me conduit à parler d’elle s’intitule « Bella Terra », c’est un album tout en douceur et en nuance, je pourrais même dire contemplatif tellement il amène au calme et à la sérénité, surtout le soir après une journée de travail.
Il ne plaira certainement pas à tout le monde mais, à coup sûr, à ceux en quête d’émotion.


:arrow: Références :

Bella Terra
Aliavox – CD - AV9833
Durée : 62mn

Image


:arrow: Interprètes :

Arianna Savall : chant et harpe
Dimitris Psonis : bendir, saz, buzuki, oud
Pedro Estevan : bendir, palos de agua, caxixi
Julio Andrade : contrebasse

:arrow: Lien où l’on peut entendre un extrait de « L’amor », 1er titre du disque.

http://www.ariannasavall.com/fran/disc/bellaterra.html


:arrow: Critique vue sur la toile :

Stupéfiante! Ariana Savall, née en Suisse en 1972 où elle débute l’étude de la harpe classique, l’est assurément. Avec son premier album en solo Bella Terra, la fille du renommé Jordi Savall, rend hommage à la terre lumineuse et mystérieuse de la Méditerranée. S’accompagnant à la harpe, elle chante d’une voix claire des poèmes catalans, arabes et castillans d’une beauté saisissante. Une invitation enchanteresse au voyage.

Source : http://www.solidarites.ch


:arrow: Biographie :

Née à Bâle en Suisse, en 1972, au sein d’une famille de musiciens catalans, Arianna Savall, après les premières années d’enseignement général et formation musicale, commence à l’âge de 10 ans, l’étude de la harpe classique, qu’elle poursuivra, à son retour à Barcelone, sous la direction de Magdalena Barrera. En 1993, elle débute parallèlement ses études de chant au Conservatoire de Terrassa avec María Dolores Aldea. En 1996, elle reçoit le diplôme professionnel de Harpe du même conservatoire catalan et un diplôme de chant en 2000. En 1992, elle commence des études d’interprétation historique avec Rolf Lislevand au Conservatoire de Toulouse et suit différents cours avec Andrew Lawrence-King, Hopkinson Smith, et ses parents Montserrat Figueras et Jordi Savall.
En 1996, elle retourne en Suisse afin de poursuivre ses études de chant avec Kurt Widmer et des études de harpe à la Scola Cantorum Basiliensis (Aufbaustudium), où elle étudie la musique médiévale avec Dominique Vellart, et où elle travaille durant trois années dans un “opera studium” sous la direction de Carlos Harmuch. En 2000, elle interprète son “Abschlusskonzert” de harpe, et chante au Theater Basel “Opera Seria” (Vienne 1769) de Florian Léopold Gassman. En 2001, elle achève ses études de chant à la Scola Cantorum Basiliensis avec un récital (Abschlusskonzert).
A partir de 1997, elle participe à des concerts et à des enregistrements avec des groupes de musique ancienne, dont : Hespèrion XXI, La Capella Reial de Catalunya, Malapunica et Ricercare Consort et Il Desiderio, qu’elle accompagne sur les scènes de toute l’Europe, des États Unis, d’Amérique du Sud, d’Australie, de Nouvelle Zélande et d’Israël. Elle participe à divers enregistrements, parmi lesquels il convient de souligner : Tonos Humanos de José Marin, La Folia, Diáspora Sefardí (Alia Vox) et Helas Avril de Mateo de Perrugia (Erato). Dans le dernier disque auquel elle a participé, Alfabeto de Rolf Lislevand, paru en novembre 2001, Arianna Savall chante et joue de la harpe. En tant que soliste, elle a offert quelques récitals (Festival La Caixa 2001, Festival de Música Viva de Vic, L’Oda i Juventuts Musicals de Catalunya) où elle chante tout en s’accompagnant à la harpe, dans un répertoire allant de l’époque médiévale au baroque et dans lequel elle inclut également certaines de ses compositions.

Source : http://www.ariannasavall.com/fran/biografia.html


:arrow: Disque complémentaire (entre autres) :

On peut aussi retrouver la famille Savall au grand complet accompagnée de Pedro Estevan aux percussions dans le disque « Du temps et de l’instant », programme que j’ai eu la chance de voir l’été dernier au festival de musique baroque de l’abbaye de Saint-Michel en Thiérache (02) et qui est aussi superbe.

:arrow: Références :

Du temps et de l’instant
Aliavox – SACD Hybride – AVSA9841
Durée : 74 mn

Image


Cordialement, Eric. :wink:

Répondre

Retourner vers « Musique baroque »