Les Brandebourgeois...

Musique de la période 1600 à 1750

Modérateurs : Bush Tucker Man, Eric62, Rico le Montais, rémipaseul

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 47

Re: Les Brandebourgeois...

Message par krisprolls » dimanche 4 avril 2010 22:22

Pardon. Je voulais dire : c'est celle qui est gratuite et dispo sur internet.
Un travail admirable, précis ciselé.. Une magnifique prise de son. De l'espace, de l'air.
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

ninjasan
Club des 500 et +
Messages : 556
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2010 10:03
Âge: 57
Localisation : PACA , à 937km au sud-est de Cholet
Contact :

Re: Les Brandebourgeois...

Message par ninjasan » vendredi 9 avril 2010 11:14

Si un forumeur peut effectuer une bonne gravure de cette oeuvre et me la faire parvenir...
- Arg ! comment passer du flag au Wav pour une gravure...
Un ptit coup de gogol devrait vite te sortir de l'ornière..
Foobar par exemple le fait très bien,
C' est prêt, tu as un MP.

Christophe
CD Cambridge 650C ou PC-Dac Beresford Caïman-->intégré NAD C355bee-->Antal EX ou Grado sr325is ou AKG K701

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 70
Localisation : Finistère

Re: Les Brandebourgeois...

Message par Jean-Pierre » vendredi 9 avril 2010 16:34

Merci beaucoup, Christophe....je te téléphone dans la soirée....
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 70
Localisation : Finistère

Re: Les Brandebourgeois...

Message par Jean-Pierre » samedi 10 avril 2010 10:10

Bon...je te téléphone en début d'après-midi...après avoir conversé ce matin avec je pense ta fille...qui est délicieusement polie au téléphone.....Félicitations....

Mais, sinon.....d'autres versions particulièrement recommandables de ces oeuvres incontournables vous viennent-elles à l'esprit...???

Je suis toujour diablement preneur d'avis...ou de commentaires, qu'ils soient positifs ou négatifs...ou neutres.
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

papagueno1945
Club des 500 et +
Messages : 528
Enregistré le : lundi 26 février 2007 07:04
Âge: 73
Localisation : Salon de Provence la ou il pleut des rayons de soleil

Re: Les Brandebourgeois...

Message par papagueno1945 » mardi 13 avril 2010 13:32

Historique
N° 1 en fa majeur, BWV 1046, pour 2 cors, 3 hautbois, basson,
violon, cordes & continuo
N° 2 en fa majeur, BWV 1047, pour trompette, flûte à bec, hautbois,
violon, cordes & continuo
N° 3 en sol majeur, BWV 1048, pour 3 violons, 3 altos, 3 violoncelles & continuo

Le Concerto n° 1, en fa majeur, BWV 1046 fait appel à deux cors, trois
hautbois, basson, violon (un petit violon, appelé « violino piccolo »),
cordes et continuo. L’ensemble paraît assez inhabituel, mais Vivaldi l’a
utilisé lui-même (deux hautbois au lieu de trois) dans quatre de ses propres
concertos. C’est surtout de par la structure que l’ouvrage se singularise.
À première vue, il pourrait sembler que Bach a simplement ajouté un
menuet à la française aux trois habituels mouvements que compte alors
le concerto. Mais la genèse de l’oeuvre est bien plus complexe. Il existe
une version plus ancienne (BWV 1046a) sans le violino piccolo, appelé
« sinfonia », comportant les deux premiers mouvements ainsi que le
menuet (il manque le second trio, la Polonaise). Il se peut que Bach ait
utilisé cette oeuvre comme introduction pour un ouvrage de grande
ampleur : la Cantate 208, ainsi que l’ont suggéré certains analystes. Mais
avec le nouvel Allegro, le troisième mouvement de l’oeuvre telle que nous
la connaissons, elle ressemble bien plus à un vrai concerto. Pourtant,
le style autant que la structure de ce mouvement évoquent la musique
vocale profane de Bach plutôt que ses oeuvres orchestrales. Et en effet,
Bach l’a réutilisé comme choeur d’ouverture pour la Cantate profane,
BWV 207. La musique semble s’y sentir plus à l’aise, avec ses trompettes,
ses timbales et son choeur à quatre voix. Le célèbre spécialiste de Bach,
Alfred Dürr, estime que le compositeur a réussi là un de ses plus grands
coups de génie en transformant un simple mouvement de concerto en
un immense choeur « da capo ».
Si le premier concerto est écrit plus ou moins selon le goût français, les
cinq autres recourent plutôt à la structure à l’italienne.

Le Concerto n° 2, également en fa majeur, BWV 1047 utilise un groupe
solo composé d’une trompette, d’une flûte à bec, d’un hautbois et
d’un violon : difficile d’imaginer un groupe plus hétéroclite. De par
ses proportions parfaites, ce concerto semble le prototype même du
concerto grosso. La trompette garde le silence dans le mélancolique
mouvement central, mais retrouve son rôle prépondérant dans le Finale.
C’est elle qui annonce le premier thème en fanfare, et qui conclut cette
oeuvre brillante.

Le Concerto Brandebourgeois n° 3 en sol majeur, BWV 1048 fait
appel à trois groupes de cordes, chacun étant à son tour divisé en trois
parties. Le majestueux premier mouvement, avec ses forces mélodiques
contrastées, voire opposées, semble chargé d’un drame assez sombre,
surtout lorsque les harmonies glissent vers le mineur. Bach s’est passé de
l’habituel second mouvement : une simple cadence offre aux musiciens
l’occasion d’improviser quelques arabesques. Le finale, diablement
enlevé, sonne comme une course folle entre les neuf parties de cordes

papagueno1945
Club des 500 et +
Messages : 528
Enregistré le : lundi 26 février 2007 07:04
Âge: 73
Localisation : Salon de Provence la ou il pleut des rayons de soleil

Re: Les Brandebourgeois...

Message par papagueno1945 » mardi 13 avril 2010 13:40

N° 4 en sol majeur, BWV 1049, pour 2 flûtes, violon, cordes &
continuo
N° 5 en ré majeur, BWV 1050, pour clavecin, violon, flûte, cordes
& continuo
N° 6 en si bémol majeur, BWV 1051, pour 2 altos, 2 violes de gambe,
violoncelle, contrebasse & clavecin continuo

Voici la page de titre du manuscrit autographe des Concertos
Brandebourgeois, ainsi que la dédicace, le tout en français –
dansl’orthographe originale – :
Six Concerts Avec plusieurs Instruments Dédiées A Son Altesse Royalle
Monseigneur Crêtien Louis, Marggraf de Brandenbourg &c. &c. &c., par
Son tres-humble et tres obeissant serviteur Jean Sebastian Bach. Maître de
Chapelle de S.A S. le prince regnant d’Anhalt-Coethen.

A Son Altesse Royalle Monseigneur Crêtien Louis, Marggraf de
Brandenbourg &c. &c. &c. Monseigneur, Comme j’eus il y a une couple
d’années, le bonheur de me faire entendre à Votre Altesse Royalle, en
vertu de ses ordres, & que je remarquai alors, qu’Elle prennoit quelque
plaisir aux petits talents que le Ciel m’a donnés pour la Musique, & qu’en
prennant Conge de Votre Altesse Royalle, Elle voulut bien me faire
l’honneur de me commander de Lui envoyer quelques pieces de ma
Composition : j’ai donc selon ses tres gracieux ordres, pris la liberté de
rendre mes tres-humbles devoirs à Votre Altesse Royalle, pour les presents
Concerts, que j’ai accommodés à plusieurs Instruments ; La priant treshumblement
de ne vouloir pas juger leur imperfection, à la rigueur du
gout fin et delicat, que tout le monde sçait qu’Elle a pour les piéces :
musicales ; mais de tirer plutot en Benigne consideration, le profonde
respect, & la tres-humble obeissance que je tache à Lui temoigner par
là. Pour le reste, Monseigneur, je supplie tres humblement Votre Altesse
Royalle, d’avoir la bonté de continüër ses bonnes graces envers moi, et
d’être persuadèe que je n’ai rien tant à coeur, que de pouvoir être employé
en des occasions plus dignes d’Elle et de son service, moi qui suis avec
un zele sans pareil
Monseigneur
De Votre Altesse Royalle
Le tres humble et tres obeissant serviteur
Jean Sebastien Bach. Coethen, d. 24 mar. 1721

Certes, les Concertos Brandebourgeois n° 4 et n° 5 doivent beaucoup
à la forme du concerto grosso, mais dans le cas présent, un soliste en
particulier prend toujours le dessus par rapport aux autres solistes.
Dans le Concerto Brandebourgeois n° 4 en sol majeur, BWV 1049 le
« concertino » (l’ensemble de solistes) comprend un violon et deux
flûtes à bec, accompagné par un ensemble de cordes, mais le second
mouvement offre au violon l’occasion de s’exprimer dans un langage qui
doit bien plus au concerto solo qu’au concerto grosso.

Strictement parlant, le Concerto Brandebourgeois n° 5 en ré majeur,
BWV 1050 est un concerto grosso avec trois solistes : flûte, violon et
clavier. Toutefois, il est évident que le traitement du clavier procède
plus du concerto pour clavier que d’une oeuvre pour trois solistes égaux.
Non seulement on trouve dans le premier mouvement une immense
cadence pour clavier solo – rien moins que 65 mesures d’une virtuosité
époustouflante – mais tout au long de cet Allegro, ainsi d’ailleurs que
dans le Finale, le clavier s’impose comme soliste principal. Pour une
fois, c’est l’humble clavecin, si souvent relégué au rôle de soutien ou
d’accompagnateur, qui sort vainqueur. Selon toute évidence, l’oeuvre
a d’emblée été conçue pour le clavier et l’on peut donc la considérer
comme le premier véritable grand concerto pour clavier. Il est probable
que Bach, qui jouait lui-même cette partie, fut incité à l’écrire en pensant
au superbe clavecin qu’il avait acheté pour le compte de son prince à
Berlin. Le premier mouvement, un grand moment d’exaltation et de
joie pure, est suivi d’un mélancolique « Affettuoso » réservé aux trois
seuls solistes, sans l’intervention de l’orchestre. Le finale, lui, offre une
atmosphère radicalement différente, loin de l’introspection des deux
premiers mouvements. On y retrouve pêle-mêle des éléments de fugue,
de concerto, de gigue, sans oublier un air en « da capo », le tout combiné
avec un art extraordinaire. Si l’on doit retenir une impression, c’est celle
d’une gigue aérienne saupoudrée d’humour bucolique.

L’instrumentation du Concerto Brandebourgeois n° 6 en si bémol
majeur, BWV 1051 est la plus inhabituelle et la plus épurée du cycle :
deux altos, deux violes de gambe, violoncelle et continuo. Il est fort
possible que l’une des parties de gambe ait été conçue pour le prince
Leopold, musicien amateur enthousiaste, car elle ne pose virtuellement
aucune difficulté technique notable. Selon toute évidence, c’est Bach luimême
qui jouait la partie de premier alto. Après un premier mouvement
d’une époustouflante complexité contrapuntique et polyphonique,
l’Adagio offre aux altos un thème tout en mélancolie tandis que la viole
de gambe est reléguée au rang de spectateur. Le dernier mouvement
reprend l’humeur optimiste et endiablée du premier, dans un rythme effréné et entraînant

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 70
Localisation : Finistère

Re: Les Brandebourgeois...

Message par Jean-Pierre » vendredi 16 avril 2010 09:04

Notre ami forumeur Ninja San a eu pitié de la buse que je suis, et m'a fait parvenir deux CDs de cette version disponible sur le net, version distinguée par Krisprolls, Misty et Eric 62....

Grand merci à Ninja San pour son extrême sollicitude :coeur:

Alors...cette version...

Et bien oui !!! Trois fois oui !!!

Il s'agit là, à n'en pas douter, d'une version que l'on peut à mon sens qualifier de "référence"....Les timbres sont magnifiques, bien différenciés...l'interprétation est soutenue par un rythme rapide et dansant, tout a fait dans l'esprit de la Musique Baroque...J'y relève un grand souci d'authenticité, un soin jaloux du détail, une vive sensibilité.... Cet orchestre de chambre est précis et léger. Il est difficile d'imaginer une dynamique plus fulgurante..cette dernière tient sans problème la comparaison avec les versions de Goebel et d'Allesandrini...Les tempos sont extrêmement convaincants...Cette lecture des Brandebourgeois me paraît très inspirée....

Quant à la prise de son...d'accord avec Krisprolls...elle est remarquablement bien effectuée...et une fois n'est pas coutume, relègue à des années lumière celle récemment publiée chez Alia Vox par Savall, qui n'est, je le rappelle que la nouvelle commercialisation de l'enregistrement de 1991 publié alors par Astrée Auvidis (qui nous avait habitué à beaucoup mieux)...prise de son brouillonne....
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

ninjasan
Club des 500 et +
Messages : 556
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2010 10:03
Âge: 57
Localisation : PACA , à 937km au sud-est de Cholet
Contact :

Re: Les Brandebourgeois...

Message par ninjasan » vendredi 16 avril 2010 11:54

Cher Jean Pierre,
ce fut un plaisir de faire ta connaissance au téléphone,
très content que cette version te plaise,
elle est parfois un peu "envolée", mais quel enthousiasme !!

et surtout merci à la radio tchèque et son orchestre de diffuser librement un tel enregistrement!

par ailleurs,
encore une bonne initiative de leur part puisque
la radio tchèque émet un programme de musique classique en FLAC 700kb/sec à cette adresse:
http://amp1.cesnet.cz:8000/cro-d-dur.flac
(lien à copier coller dans foobar par exemple)

amitiés

Christophe
CD Cambridge 650C ou PC-Dac Beresford Caïman-->intégré NAD C355bee-->Antal EX ou Grado sr325is ou AKG K701

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 47

Re: Les Brandebourgeois...

Message par krisprolls » samedi 17 avril 2010 23:34

Belle version hein !
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

ninjasan
Club des 500 et +
Messages : 556
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2010 10:03
Âge: 57
Localisation : PACA , à 937km au sud-est de Cholet
Contact :

Re: Les Brandebourgeois...

Message par ninjasan » samedi 15 mai 2010 18:38

Une nouvelle version des concerto brandebourgeois
toute fraiche de mai 2010 par Jordi Savall et le Concert des Nations.

Image

Quelqu' un l' a ? quel est votre avis?

Amitiés

Christophe

EDIT: autant pour moi,
c' est un SACD qui vient de sortir (mars 2010) , mais je ne suis pas sur qu 'il s' agisse d' un nouvel enregistrement,
la distribution a l' air d' être en tous points identique à l' enregistrement de 1991. Jean Pierre ?
CD Cambridge 650C ou PC-Dac Beresford Caïman-->intégré NAD C355bee-->Antal EX ou Grado sr325is ou AKG K701

Avatar du membre
rémipaseul
Moderateur+
Messages : 4888
Enregistré le : vendredi 21 juillet 2006 00:21
Âge: 72
Localisation : Lyon ( enfin...presque )

Re: Les Brandebourgeois...

Message par rémipaseul » samedi 15 mai 2010 19:16

Oui, apparemment il s'agit de l'enregistrement de Mars 1991.

On peut d'ailleurs le lire ( difficilement ) en bas à gauche sur la photo-back de la pochette, si on l'agrandit :

Image

:coucou:

Salon : Antal TZX / NAD C720BEE / CD: NAD C515BEE / DVD+VHS: Samsung DVD-VR355 / LP: Pioneer PL-200 + NAD PP2 / K7: Pioneer CT-F650
Bureau : Biblios "noname" / Pioneer SA-508 / Tuner: Pioneer TX-608L / CD: SONY CDP-34 / LP:Technics SL-B21

ninjasan
Club des 500 et +
Messages : 556
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2010 10:03
Âge: 57
Localisation : PACA , à 937km au sud-est de Cholet
Contact :

Re: Les Brandebourgeois...

Message par ninjasan » samedi 15 mai 2010 19:33

Merci ,
et désolé :oops:

amitiés,
Christophe
CD Cambridge 650C ou PC-Dac Beresford Caïman-->intégré NAD C355bee-->Antal EX ou Grado sr325is ou AKG K701

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 70
Localisation : Finistère

Re: Les Brandebourgeois...

Message par Jean-Pierre » samedi 15 mai 2010 20:54

Oui, absolument..Kil s'agit bien du même enregistrement avec une version SACD hybride....

C'est loin d'être ma version préférée des Brandebourgeois....Pourtant, je suis un inconditionnel de Savall....Une erreur de parcours...?
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 47

Re: Les Brandebourgeois...

Message par krisprolls » jeudi 20 mai 2010 12:21

Peut-être un disque en pilotage automatique. Ca arrive...
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

Avatar du membre
rémipaseul
Moderateur+
Messages : 4888
Enregistré le : vendredi 21 juillet 2006 00:21
Âge: 72
Localisation : Lyon ( enfin...presque )

Re: Les Brandebourgeois...

Message par rémipaseul » jeudi 20 mai 2010 15:48

:bravo: On atterri à quelle heure :ange: ...... et sur quelle piste ? :lol:

Salon : Antal TZX / NAD C720BEE / CD: NAD C515BEE / DVD+VHS: Samsung DVD-VR355 / LP: Pioneer PL-200 + NAD PP2 / K7: Pioneer CT-F650
Bureau : Biblios "noname" / Pioneer SA-508 / Tuner: Pioneer TX-608L / CD: SONY CDP-34 / LP:Technics SL-B21

Répondre

Retourner vers « Musique baroque »