BACH Les Variations Goldberg

Musique de la période 1600 à 1750

Modérateurs : Bush Tucker Man, rémipaseul, Eric62, Rico le Montais

Répondre
Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

BACH Les Variations Goldberg

Message par Jean-Pierre » vendredi 2 avril 2010 11:34

J'ai à plusieurs reprises tenté d'attirer votre attention sur les Variations Goldberd de Bach, en particulier dans l'ultime interprétation de Glen Gould...(disque Sony, et une fois n'est pas coutume, piano Yamaha et non l'habituel Steinway).

J'espère...je souhaite que certains d'entre-vous possèdent cet enregistrement...


On ne présente pas J S BACH. Je me contenterai de vous dire que pour moi, c'est le compositeur qui a tout inventé, ou pour le moins, qui a porté à son apogée toutes les formes de la musique baroque. Citons le Clavier bien Tempéré, l'Art de la Fugue, ses compositions pour orgues, ses cantates religieuses ou profanes, ses oratorios, messes, concertos, suites pour différents instruments dont les admirables suites pour violoncelle...etc...

A travers ces Variations Goldberg, je souhaite vous faire bien sur découvrir un peu plus Bach, mais je souhaite surtout mettre en évidence cette interprétation.

C'est donc le pianiste canadien Glen Gould qui touche le piano. C'est là son troisième enregistrement de cette oeuvre; il a commencé sa carrière par ces variations, et 26 ans plus tard, il y a mis un terme définitif par ce disque. Il est en effet décédé très peu de temps après cette ultime prise de son. C'est donc là en quelque sorte son testament.

Le début et la fin de sa vie de musicien se confondent, comme le symbole ésotérique du serpent qui se mord la queue, allégorie de l'infini et de l'éternel retour.

Glen Gould s'est en fait totalement identifié à cette oeuvre. Ecoutez comme son jeu s'envole librement, et comme cette musique se donne à lui sans la moindre réticence.

Portée à son point culminant, la rigueur s'efface derrière la poésie et la polyphonie apparaît ici avec une netteté proprement hallucinante.

Gravité profonde, verve étincelante, mais toujours cette chaleur intimiste. Glen Gould reconstruit ces Variations dont il n'existe pas à mon sens, de version plus charpentée.

Parfois, dans mes rêveries...je me demande si Gould n'est pas le fantôme, ou la réincarnation de Jean Sébastien BACH....

Mais ...chut...!!! Ne répétez cela à onques...!!!! :ange:
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
djoule
Messages : 431
Enregistré le : mardi 13 février 2007 02:20
Âge: 45
Localisation : Paris

Re: BACH Les Variations Goldberg

Message par djoule » vendredi 2 avril 2010 13:15

La substance : je suis d'accord avec Jean-Pierre sur le bonheur de l'enregistrement de 1981. La encore pour les néophytes comme moi qui lisent, il vaut mieux préférer celui-ci à celui de 1955.
L'anegdote : qu'est-ce qu'on peut l'entendre marmonner pendant qu'il joue !
Image
Principale : Naia 260 - Audio Research VSi 55 - Cayin CDT-17A - Pro-ject debut 3 - Hificables : Nout + Maxitrans
Bureau : Consonnance Eric-1 - Antique Sound Lab MG PIQ5 - Philips 723CB
Il n'y a pas que la hifi dans la vie... Il y a aussi le vin

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Re: BACH Les Variations Goldberg

Message par Jean-Pierre » vendredi 2 avril 2010 13:22

On entend chantonner Goul (d'ailleurs, il chantonne faux), sur absolument tous ses enregistrements de piano. Cela procure d'ailleurs un côté plus vivant à cette musique en boite, cela ne me gène absolument pas....bien au contraire. Il en est quelque fois de même pour Alfred Brendel....

En ce qui concerne les Goldberg par Gould...il s'est fait connaître par sa version de 1955...une merveille de précision rythmique...mais on a l'impression qu'il a un train à prendre.
Sa version publique de 1959 (Moscou ou Vienne, je ne sais plus) est souvent la préférée des gouldiens....Personnellement, mes faveurs vont incontestablement à son ultime enregistrement de 1981...

J'ai coutume de dire aux amis que si je devais partir sur l'île vierge (en face de chez moi) avec un seul CD...ce serait les Goldberg de 1981 par Gould.....

Mais je serais malheureux sans le Messie, les quatuors de Beethoven et de Mozart, Schubert au piano, l'Art de la Fugue...etc...etc...
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Re: BACH Les Variations Goldberg

Message par Jean-Pierre » vendredi 2 avril 2010 15:14

Cet après-midi du 2 avril 2010, France Musique vient de consacrer deux heures d'émission à Glen Gould....J'espère que quelques une d'entre-vous auront été en mesure d'écouter la radio....
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

ninjasan
Club des 500 et +
Messages : 553
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2010 10:03
Âge: 56
Localisation : PACA , à 937km au sud-est de Cholet
Contact :

Re: BACH Les Variations Goldberg

Message par ninjasan » vendredi 2 avril 2010 18:00

Bonjour Jean-pierre, bonjour à tous,

je lis le forum depuis longtemps, et voici seulement maintenant mon premier message.

pour ceux qui comme moi n' ont pas pu être devant leur poste cet après midi, on peut réécouter l' émission ici:
http://sites.radiofrance.fr/francemusiq ... d=80000042

Pour les variations Goldberg par Glenn Gould (la version de 1981 je suis tout à fait d' accord)
L' un en est tellement imprégné, et l' autre en est tellement sublimée qu' on les
appelait les variations "Gouldberg".

Néanmoins, je ne sais pas si une interprétation même celle de Gould soit puisse être qualifiée de définitive:
n' a t il pas justement pas réenregistré ses variations ? Peut être l' aurait il fait une fois de plus qui sait... :wink:

Angela Hewitt ( une canadienne encore) a enregistré le clavier bien tempéré,
puis est partie en tournée pendant 08 ans avec Bach, et finalement a fait des pieds et des mains pour réenregistrer
l' intégrale du clavier bien tempéré car sa vue de l' oeuvre avait changé.

Sinon à part Gould, j' aime vraiment beaucoup la version de Murray Perrahia et plus encore ses deux CD des Partitas!

Qu' en penses tu?

bien amicalement,

Christophe

EDIT:

-On peut réécouter l' intégrale des 05 émissions pendant 30 jours ici donc:
http://sites.radiofrance.fr/francemusiq ... d=80000042

- que Jean Pierre me pardonne, j' ai interprêté " interprétation ultime et définitive" au sens musicologique
qui sous entendrait que depuis Gould on ne peut plus faire mieux (on ne l'a pas encore fait je suis d' accord :wink: )
Mais j' ai omis le sens chronologique : sa dernière version "testamentaire" pourrait on dire.
CD Cambridge 650C ou PC-Dac Beresford Caïman-->intégré NAD C355bee-->Antal EX ou Grado sr325is ou AKG K701

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Re: BACH Les Variations Goldberg

Message par Jean-Pierre » vendredi 2 avril 2010 18:29

Murray Perrahia...je possède cette version...c'est l'anti Gould, mais il faut la connaître.

Bien entendu, la version définitive n'existe pas, et n'existera jamais....


Merci de ta contribution...Ninjasan....Es-tu un pratiquant d'art martial japonais ? (ton pseudo...)....
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

ninjasan
Club des 500 et +
Messages : 553
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2010 10:03
Âge: 56
Localisation : PACA , à 937km au sud-est de Cholet
Contact :

Re: BACH Les Variations Goldberg

Message par ninjasan » vendredi 2 avril 2010 18:59

Murray Perrahia...je possède cette version...c'est l'anti Gould, mais il faut la connaître.
J' ai les deux, et je me régale alternativement avec l' une et l' autre,
alors que je n' écoute plus l' enregistrement de 1955 par exemple.

Ninjasan....Es-tu un pratiquant d'art martial japonais ? (ton pseudo...)....
Non :wink: , comme tout pseudo "idiot", il vient d' un vieux surnom familier (mon père est asiatique).

Christophe
CD Cambridge 650C ou PC-Dac Beresford Caïman-->intégré NAD C355bee-->Antal EX ou Grado sr325is ou AKG K701

Avatar du membre
davfouch
Club des 1000 et +
Messages : 1394
Enregistré le : lundi 4 décembre 2006 18:09
Âge: 43
Localisation : 44640
Contact :

Re: BACH Les Variations Goldberg

Message par davfouch » samedi 3 avril 2010 09:13

salut
je possède aussi 2 versions : Gould et Perahia ... si techniquement, Perahia m'impressionne plus (je ne suis pourtant pas musicien), Gould révèle bien plus d'émotions à mon sens! Son chantonnement est parfois un peu genant en ce qui me concerne mais c'est tout de meme la version que je préfère !

Pour la petite histoire, j'avais toujours apprécié ces airs mais c'est suite au film "Stupeurs et tremblements" d'Alain Corneau (très attiré par le classique) tiré d'un roman +/- autobiographique d'A.Nothomb, avec l'excellente S. Testud que j'ai voulu écouté l'intégralité de cet exercice pour virtuose.

A+
David
PC + M2tech Evo + Dynaudio Air 6

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Re: BACH Les Variations Goldberg

Message par Jean-Pierre » samedi 3 avril 2010 12:42

C'est un exercice de virtuosité...mais c'est surtout un exercice intellecteul de haute volée de composer 31 variations avec le même thème de quelques notes....!!!!
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

ninjasan
Club des 500 et +
Messages : 553
Enregistré le : vendredi 1 janvier 2010 10:03
Âge: 56
Localisation : PACA , à 937km au sud-est de Cholet
Contact :

Re: BACH Les Variations Goldberg

Message par ninjasan » samedi 3 avril 2010 13:50

c'est surtout un exercice intellectuel de haute volée de composer 31 variations avec le même thème de quelques notes....!!!!
et c'est tout l' art sublime de Gould de savoir en montrer l' horlogerie intime comme personne,
il zoome, il dézoome, il dilate le temps sans s' y désunir
avec cette pédagogie unique qui fait qu' on comprends intuitivement quand c' est lui qui joue
alors que d' autres excellentes interprétations sont plus hermétiques.
C' est pour ça que comme vous c' est celui qui me touche le plus.
Quand il joue l' art de la fugue, il s' agit d'une véritable démonstration!

Pour se faire plaisir, la 1ère édition de Nürenberg des variations est ici:

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1 ... erg.langFR


On a perdu le manuscrit original de Bach,
il nous est parvenu des éditions recopiées dont certaines comportaient des coquilles.
Il a tout de même été retrouvé une de ces éditions corrigée
et annotée de la main de Bach elle fut acheté par un musée français. (Gilles Cantagrel - Bach en son temps TM)
On eut la surprise de découvrir appendu a celle ci, une oeuvre non répertoriée de 14 canons (maintenant BWV 1087)
sur les quelques notes de l' Aria dont parlait Jean Pierre, l' exercice était encore plus abouti que nous ne le savions !!!! :shock:


amitiés

Christophe
CD Cambridge 650C ou PC-Dac Beresford Caïman-->intégré NAD C355bee-->Antal EX ou Grado sr325is ou AKG K701

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 69
Localisation : Finistère

Re: BACH Les Variations Goldberg

Message par Jean-Pierre » samedi 3 avril 2010 15:49

Oui...C'est cela...Gould décortique, met à nue cette composition...nous dit tout...Mais en érant aisi un remarquable pédagogue, son tour de force est de conserver et la profondeur, et la poésie de ces variations.......La rigueur du toucher et du phrasé parvient à s'effacer derrière la poésie...la polyphonie est distincte de façon hallucinante; gravite, force, chaleur et verve...tout est dit....
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
Eric62
Administrateur
Messages : 18200
Enregistré le : dimanche 12 février 2006 00:47
Âge: 50
Localisation : Sud de Lille au nord du Pas-de-Calais

Re: BACH Les Variations Goldberg

Message par Eric62 » samedi 3 avril 2010 16:02

J'ai la version de 1955. Sans nier l'interprétation sans faille, je n'en ressens pas moins une certaine lassitude au bout d'un moment mais c'est sans doute dû au fait que je ne suis pas fan d'interprétation d'instruments solo.
Nous savons tous les deux que le monde sommeille par manque d'imprudence - Brel (Jojo)
Pour soutenir le forum : rejoignez l'association Ambiance Hifi ou faites-lui un don.

Répondre

Retourner vers « Musique baroque »

cron