VIVALDI. Concertos pour basson

Musique de la période 1600 à 1750

Modérateurs : Bush Tucker Man, Eric62, Rico le Montais, rémipaseul

Répondre
Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 70
Localisation : Finistère

VIVALDI. Concertos pour basson

Message par Jean-Pierre » jeudi 8 avril 2010 18:05

Il faut tout d'abord dire du basson que cet un instrument grave en bois qui a été presque entièrement négligé dans le genre concerto, du moins à cette époque. Exception à cela: les 39 concertos pour basson de Vivaldi. (39 concertos dont deux ont été perdus).

La plupart de ces oeuvres semblent dater, d'après leur style, des années 1720, période de très intense activité du prêtre roux. Il n'est plus au service de la Pieta, et donc dégagé des obligations auxquelles il était astreint à ce titre.

En effet, Vivaldi était prêtre, et n'était pas très chaud pour dire la messe. Prétextant de son état de santé ( problèmes pulmonaires, essoufflement...), il avait obtenu une sorte de statut d'enseignant salarié: il donnait des cours de musique et de chant aux demoiselles :oops: , aux jeunes filles de la Pieta de l'Ospedale; c'était en fait un laboratoire gracieusement mis à sa disposition...

Mais revenons à nos concertos.

Ces oeuvres suivent la coutume de l'époque pour leur façon de traiter un solo de registre grave.

Vous avez observé, ou vous observerez peut-être, qu'en pratique, le basson fonctionne comme deux instruments en un seul: l'instrument ténor avec le même degré d'indépendance par rapport à l'accompagnement, tout comme un instrument aigu tel le hautbois, et l'instrument grave qui double le continuo avec ou sans élaboration.

Ces deux rôles alternent constamment, même à l'intérieur d'un passage soliste.

A noter également l'utilisation véritablement extensive des premiers et seconds violons dans les passages solistes, un peu comme dans les concertos pour violoncelle du même compositeur. (Concertos pour violoncelles que je vous recommande tout particulièrement, avec également les sonates pour violoncelle).

Je pense que leur accompagnement élaboré range les concertos pour basson de Vivaldi parmi les plus satisfaisants des oeuvres appartenant à ce genre et écrites pour un seul instrument.


Le son superbe de Thunemann se marie admirablement à la palette, ô combien efficace d'I Musici pour livrer une version agréable et divertissante de cette musique que d'aucuns qualifient de mineure...dans la version Philips que je vous conseille
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
krisprolls
Club des 2000 et +
Messages : 4817
Enregistré le : dimanche 19 mars 2006 09:10
Âge: 47

Re: VIVALDI. Concertos pour basson

Message par krisprolls » lundi 26 avril 2010 20:37

Merci JP pour cette présentation des concerti de Basson de Vivaldi.
Il fut un temps ou je soufflais un peu dans cet instrument (pour tenter de m'approcher d'un idéal de son de chèvre). A l'époque, j'avais travaillé quelques mouvements (dont le fameux "la notte" qui est une merveille).
Beaucoup de ses concerti sont des recyclages de formules déjà employées pour d'autres oeuvres. Vivaldi est contraint à l'urgence du musicien de commande. Il ne compose pas pour la postérité mais pour des circonstances particulières. Je crois d'ailleurs que quelques concertos ont été écrits pour les jeunes filles du pensionnat qu'il avait "sous la main" (façon de parler). Bonnes musiciennes, parfois très virtuoses, bonnes chanteuses aussi, et donc parfaites cobayes pour ses messes et ses oeuvres vocales.
Mais le but ultime du concerto est de mettre en lumière la pyrotechnique du soliste. Lui-même violoniste prodige interprétait ses oeuvres avec une fougue qui faisait sa renommée.
Ses concertos sont souvent particulièrement difficiles à jouer, encore aujourd'hui, et plus encore sur instruments d'époque qui n'avaient pas les mêmes mécaniques : pas de clefs sur un basson baroque, tout se jouait comme à la flûte à bec, avec quelques trous. Moi qui ai donc fait du basson moderne (système français) je suis assez stupéfait quand je vois jouer un bassonniste baroque. Comment tirer une telle vélocité avec si peu de mécanique !
D'autre part, le basson a effectivement deux rôles en un : basse de l'orchestre en renfort des cordes graves, dans les tuttis, ou parfois même élevé au grade de continuiste comme dans certaines pages de Bach ou il est indiqué obligé, ou encore soliste, s'exprimant dans un registre plus élevé, plus "chantant". Il faut souligner que cet instrument est doté à peu près de la même tessiture que le violoncelle. Un instrument "baryton" pour l'orchestre, voire même ténor (même s'il faut attendre Stravinsky et le célèbre solo du Sacre pour l'entendre se frotter au contre ut !)
On lui confie ensuite un rôle indispensable à l'orchestre, une sorte chanteur grave chez les bois, une demi teinte au second plan, mais qui manquerait cruellement s'il n'existait pas. Moins preignant que le cor, moins lyrique que le violoncelle, mais boisé, secret, d'un romantisme de sous bois...
Magellan Duetto_MC2100_Nad272_PrimalunaPL3_MFVDAC_ThorensTD160 / MonitoraudioGS10_Nad320BEE_NAD542...

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 70
Localisation : Finistère

Re: VIVALDI. Concertos pour basson

Message par Jean-Pierre » mardi 27 avril 2010 07:43

Merci Krisprolls pour ces compléments d'information très éclairés et enrichissants à propos d'un instrument très connu, mais rarement ou jamais commenté dans notre forum... :ok:

J'aime bien quand tu écris que Vivaldi avait quelques jeunes filles "sous la main"....En effet, au prétexte d'une défaillance pulmonaire, le prêtre rous ne chantait pas, mais faisait répéter les jeunes orphelines de "L'ospidale dé la Piéta"...devait pas s'emm..d.r, le bougre ! ...Un coq dans la basse cour....Mais, étant prises en compte toute les merveilles écrites par Antonio, je crois que l'on peut bien lui pardonner ses petites faiblesses....et qu'on ne parle pas à nouveau de quelconque abus pédophiles au sein du clergé....Vous le voyez, dans ce domaine, il n'y a pas forcément que du nouveau...

Vous m'autoriserez un petit aparté...Savez-vous que Stravinsky, auquel tu as fait allusion, a vécu quelques temps pas très loin de chez moi, ici, en Bretagne...? Exactement à Carantec, sur la rive gauche de la "rivière de Morlaix" (qui sépare le Trégor du Léon)...et que c'est dans cette petite et merveilleuse bourgade de Basse Bretagne (Breizh Izel en breton), qu'il a notamment composé quelques musiques pour orchestre...?

Une plaque commémorative honore Carantec de son passage....
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 70
Localisation : Finistère

Re: VIVALDI. Concertos pour basson

Message par Jean-Pierre » jeudi 8 juillet 2010 07:55

Je me permets de remettre les concertos pour basson de Vivaldi "à la une" (et non à la hune, bien que me trouvant dans une contrée des plus maritimes :oops: :mrgreen: )...

En effet, Classica et Diapason (numéros de Juin pour Diapason, de Juillet/Août pour Classica) viennent de publier une critique absolument dithyrambique de ces oeuvres . Ces deux magasines dévolus à la critique, aux commentaires relatifs aux parutions discographiques, ne tarissent pas d'éloges pour ce nouvel et récent enregistrement....

Ces journaux fournissent chacun un CD qui accompagne la publication papier, CD sur lequel figurent des extraits des oeuvres primées pour chacun des mois de l'année.
Les concertos pour basson sur lesquels j'attire votre attention figurent sur ces deux CDs, en bonne place, ...et les extraits gravés sont suffisamment longs pour que notre religion soit faite...

Vous en jugerez vous-même...
Mais je ne doute pas un instant que ce nouvel enregistrement déclenche une frénésie d'achat chez les amoureux de la musique baroque...Il s'agit là, en effet, d'une interprétation plus que remarquable, qui profite des découvertes des baroqueux sans toutefois tomber dans l'excès. Le jeu est sublime de nuances, de surprises...largement mâtiné de traits de gaieté pure. L'accompagnement, la basse continue est à la hauteur du soliste...Un régal pour l'âme et pour les oreilles, vous dis-je....
Amis baroqueux, vous pouvez me croire....Foncez, faites chauffer votre carte bleue, ce ne sera pas de l'argent gaspillé. :ok:


Et je dois ajouter que le prise de son, la captation des timbres, des pupitres, de la réverbération...tout cela est du domaine du meilleur exemple :ok: .
Cet enregistrement est de nature à devenir un CD à posséder absolument pour juger les éléments d'un équipement Hi-Fi, en particulier des aptitudes musicales des enceintes. De même, il sera d'une aide précieuse, remarquable, quant au positionnement de vos transducteurs dans votre pièce d'écoute, quant à leur "pincement" également et surtout....

En conclusion...même si je crois qu'en matière de haute fidélité comme en matière d'enregistrements...il ne faut surtout pas conclure, 8) je vous dirais bien volontiers que rarement un disque a provoqué un tel enthousiasme de ma part.... :lol:

Et puis, Vivaldi a composé plus de 200 concertos pour violon...et tout de suite après dans l'importance, dans le nombre...39 concertos pour basson...
Ce n'est pas rien, avouons le !!! :ange:
Par conséquent, tout honnête Homme (au sens du XVIIIè siècle) se doit de posséder quelques concertos pour basson de notre ecclésiastique vénitien... 8)
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 70
Localisation : Finistère

Re: VIVALDI. Concertos pour basson

Message par Jean-Pierre » mardi 13 juillet 2010 10:43

Tant qu'à y être, je vous communique les références de ce chef d'oeuvre de la musique vivaldienne:

-Concerto pour basson de Vivaldi par Sergio Azzolini. Naïve OP30496.....

Cela s'écoute à genoux...et sans oublier de se barder de couches.... 8) :lol: :mrgreen: :ok:
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
kienos
Messages : 412
Enregistré le : mercredi 1 août 2007 14:24
Localisation : 9-3

Re: VIVALDI. Concertos pour basson

Message par kienos » lundi 26 juillet 2010 08:55

Salut JP,
[Mode HS On]

Depuis que j'ai assisté à un concerto des 4 saisons à la maison des communes de Prague, je deviens dingue de Vivaldi.
J'en suis à mon 6 ème disque du maître et je ne me lasse pas de le découvrir.
Je viens de prendre un Diapason d'Or des 4 Saisons : une merveille, dont la particularité est de n'utiliser que des instruments anciens. Faut que je retrouve ses références pour que tu écoutes ça.

Je découvre par ailleurs que Naïve fait des très bons enregistrements de classique, et a à son catalogue pas mal de Vivaldi.

[Mode HS Off]

Avatar du membre
Jean-Pierre
Club des 2000 et +
Messages : 4873
Enregistré le : jeudi 16 octobre 2008 15:09
Âge: 70
Localisation : Finistère

Re: VIVALDI. Concertos pour basson

Message par Jean-Pierre » lundi 26 juillet 2010 09:54

Ami kienos...je ne peux qu'abonder dans ton sens....et me réjouir de tes découvertes, sans omettre de te féliciter.... :ok: :coeur:

C'est aussi par Vivaldi que j'ai découvert la musique baroque...Un gros coffret des oeuvres de ce dernier, interprétées à l'époque (1972) pas I Musici....

C'était l'époque où les revendeurs savaient vivre...et c'était du gagnant / gagnant...Lorsque j'ai fait l'acquisition de ma première chaîne haute Fidélité bang & Olufsen, le commerçant drancéen "Radiastral" m'a en effet offert ce coffret de Vivaldi, ainsi qu'un coffret classique des oeuvres pour violon de Mozart...J'ai conservé des deux coffrets.....

Par ailleurs, nul doute que tu trouveras ton bonheur vivaldien chez Naïve...notamment dans des oeuvres chantées....

Bon Vivaldi.... :coucou:
Amp Art & Tecnologie SE50-I cl.A Hybride. Tuner Hartley 100. CD/SACD Sony 555 ES + MT CD One Sign. Pré-pré Hartley, Phono B&O 4002 tangen.+MMC 20CL. HP Genèse Quartet. Câbles Odeion en alim, RCA Omega, HP et straps, + Cairn XO2. Pièce dédiée.

Avatar du membre
kienos
Messages : 412
Enregistré le : mercredi 1 août 2007 14:24
Localisation : 9-3

Re: VIVALDI. Concertos pour basson

Message par kienos » jeudi 29 juillet 2010 15:55

kienos a écrit :Salut JP,
[Mode HS On]

Je viens de prendre un Diapason d'Or des 4 Saisons : une merveille, dont la particularité est de n'utiliser que des instruments anciens. Faut que je retrouve ses références pour que tu écoutes ça.

[Mode HS Off]
Je reprends le HS :
Le disque en question est interprété par "Il Giardino Armonico" :je me le suis réécouté tout à l'heure et l'enregistrement, tout comme l'interprétation, est splendide.
Je n'ai pas beacoup de "4 saisons' à mon actif, mais celui-ci est vraiment grandiose : quelles sonorités pleines, entières, quels frottés de cordes, quels grains d'instruments, quels jaillissements lyriques... et quelles dynamique !!!Je vous le recommande grandement, surtout que son prix est modique : 7 €. A noter qu'ils interprètent aussi d'autres registres et compositeurs :pouce:

Image

Lu sur le net :
"Du côté de l'interprétation, on retrouve l'orchestre de chambre Il Giardino Armonico, une formation italienne, qui reprend pour l’occasion les célèbres quatre saisons, sur instruments d’époque. L’accent ici est beaucoup plus appuyé sur les ambiances, délaissant presque par moments le caractère mélodique des concertos pour n'en retirer que les effets de style. On retrouve donc un ensemble d’effets de souffle effectués avec un simple effleurement de l'archet sur les cordes, de rythmes appuyés, de volumes intensifiés, de silences exagérés conférant à cette interprétation un aspect très particulier, mais ô combien jouissif, les quatre saisons sont ici transcendées.
[...]
"Il existe d’autres interprétations d’excellente facture (notamment celle d'Isaac Stern, souvent citée en référence, ça ne fera qu’une fois de plus ce coup-ci), mais celle d'Il Giardino Armonico est de loin ma favorite."


MOI AUSSI j'ADHERE !!! Plus d'avis sur ce disque ? Voir ici : http://fp.nightfall.fr/index.php?idgrp= ... 3&nbcomm=6

Ce que dit Naïve de cet ensemble :

"Fondé en 1985 et dirigé par Giovanni Antonini, l'ensemble milanais Il Giardino Armonico fut un pionnier de l'interprétation sur instruments historiques. Dédié à la musique des XVIIe et XVIIIe siècles, Il Giardino Armonico est une formation à géométrie variable qui compte dans ses rangs, selon les oeuvres, de 3 à 30 instrumentistes. Après 20 ans d'existence, l'ensemble jouit aujourd'hui d'une réputation non disputée et est l'invité des plus grandes scènes du monde, du Concertgebouw d'Amsterdam au Wigmore Hall de Londres, du Konzerthaus de Vienne au Théâtre des Champs-Elysées et au-delà, du Oji Hall de Tokyo au Carnegie Hall de New York et à l'opéra de Sydney. En matière discographique, le tableau de chasse d'Il Giardino Armonico est tout aussi glorieux : gratifié de maintes récompenses (Diapason d'Or, Choc du Monde de la Musique, 10 de Répertoire, Grammy Award, Echo-Preis.), il fait la part belle à Vivaldi : The Vivaldi Album avec Cecilia Bartoli, une version historique des Quatre Saisons, l'intégrale des Concertos de chambre. "

Répondre

Retourner vers « Musique baroque »

cron