VINCENT PHO8

C'est ici que vous pouvez parler du matériel dédié vinyle.

Modérateurs : Bush Tucker Man, Eric62, Rico le Montais, rémipaseul

Répondre
tyler
Messages : 20
Enregistré le : mercredi 25 mai 2016 10:53
Localisation : paris

VINCENT PHO8

Message par tyler » samedi 6 août 2016 20:59

Bonsoir ami de la zizik à la galette sauce Noir,

Eh Bien donc ! J'ai enfin songé à me prendre un p..... de preampli phono (depuis le temps que je tourne en rond, Lehmann, Parasound, Project...) et je me suis tourné sur le : "je ne paie pas de mine, mais si vous saviez ce j'ai à l'intérieur" VINCENT PHO 8, qui plus est, presque plus personne ne l'a et d'ailleurs beaucoup de boutique ne le commande même pas !

D'une, le petit carton fait son poids, il fait plaisir à être déballé, et à la présentation, il est beau comme tout, sobre et efficace.

Je l'ai à peine laisser chauffer 15mn, what ever, j'était pressé. Bah le résultat m'a sauté aux oreilles, mon ancien Cambridge n'avait pas cette fougue maitrisée, cette impact . Il est rond, c'est vrai, et un doux voile chaleureux (c'est le style de la maison, je pense), mais il sais parler avec verve !

Je veux dire par là, que la chaleur en hi-fi est bonne à prendre mais peut s'avérer ennuyeuse. ce qui ne semble pas être son cas.

j'ai tester pour le fun, le Sting "Dream Of Blue Turtles" version 2010 (pas terrible, normal, c'est du Back to Black), je l'ai tester car ma version 1985 est nettement au dessus, et soudain ... Bah c'était tout sauf mauvais :shock: , c'était même assez sympa, j'en avais presque les boules :oops2:

Expliquez moi ça ! Tant mieux, cela dit, l'engin fais du bon boulot .

Off The Wall de Jackson (Rock with you), est remplis de micro petit détails assez sympathique, je les entendais à l'époque mais pas de façon aussi "palpables". C'est alors qu'après je me met à comparer THRILLER (le morceau titre), sur QOBUZ et mon vinyle (Synchro, sans difficultés),avantage... Vinyle ! Voix, ouverture stéréo, rythmique. Cela dit le QOBUZ s'en sort avec les honneur, le dématérialisée fait des miracles, ne le nions pas .

J'envoie (au bout d'une Heure, voir plus), du Mozart, trouver dans une brocante, Concertos pour piano N°17, la galette dois bien avoir 40 piges ( :shock: ), c'est tout simplement somptueux, j'exagère à peine, j'avais maintes fois du mal avec le classique en vinyle, ce n'est plus le cas (je croise même les doigts pour que cela devienne même meilleur). L'assise des basse de l'orchestre est tout en finesse, chargé et riche en présence... Pu.... comme c'est bon !!! Alors tant qu'à parler de basses, essayons la symphonie n°5 de LUDWIG , j'suis pas ultra conquis, mais c'est 100 x plus riche qu'avec mon ancien 651P. C'est déjà ça.

Bon, eh bien voilà pour le moment, je laisse chauffer le Vincent (François, Paul et les autres), je me tape du bon Miles et Dave Brubeck et je re-ferais signe pour du news.

Bon week end et bonne soirée à tous :tchin:
*Ampli + Pré-ampli ROTEL* / Platine vinyle AudioTechnica AT1240 / Pré-ampli phono VINCENT PHO 8 / Enceintes DAVIS Acoustic CLUB 17 / Lecteur CD DENON CD1500 / DAC TEAC UD 503 Et du très bons câbles Audio et Secteurs pour faire tourner tout ça !

Avatar du membre
Rey51
Club des 2000 et +
Messages : 3806
Enregistré le : mardi 28 avril 2009 18:57
Âge: 56
Localisation : Reims

Re: VINCENT PHO8

Message par Rey51 » dimanche 7 août 2016 18:23

Ce pré semble sérieux, en deux boîtiers l'un pour l'alim séparée.
Tu l'utilises avec quelle cellule ? MM ou MC ?
ICOS - AUDIOMAT - TRIANGLE

tyler
Messages : 20
Enregistré le : mercredi 25 mai 2016 10:53
Localisation : paris

Re: VINCENT PHO8

Message par tyler » dimanche 7 août 2016 20:47

C'est une MM 2M Blue.
*Ampli + Pré-ampli ROTEL* / Platine vinyle AudioTechnica AT1240 / Pré-ampli phono VINCENT PHO 8 / Enceintes DAVIS Acoustic CLUB 17 / Lecteur CD DENON CD1500 / DAC TEAC UD 503 Et du très bons câbles Audio et Secteurs pour faire tourner tout ça !

Avatar du membre
Rey51
Club des 2000 et +
Messages : 3806
Enregistré le : mardi 28 avril 2009 18:57
Âge: 56
Localisation : Reims

Re: VINCENT PHO8

Message par Rey51 » lundi 8 août 2016 12:22

J'aime bien les cellules 2M Ortofon.
Si un jour tu as l'occasion d'essayer une MC, je pense que tu gagneras en finesse et en détails.
ICOS - AUDIOMAT - TRIANGLE

tyler
Messages : 20
Enregistré le : mercredi 25 mai 2016 10:53
Localisation : paris

Re: VINCENT PHO8

Message par tyler » mercredi 10 août 2016 21:39

Bonsoiritude chers amis du son musical,

Tout d'abord, je voudrai précisez pour toi Mr Rey51, qu'en effet une cellule MC me titille l'esprit mais ce sera pour beaucoup plus tard (pognons, priorités, changement de matos comme l'ampli...), et je pensais à une fameuse DL103, à voir! Merci pour ton conseil, néanmoins :ok:

Donc me voili, me voilà avec mes nouveaux retours :binum2: . Voici bien 3 jour que j'ai laisser le pré-ampli allumé. Et je remet quelques coups de galettes pour le plaisir, en tout cas pour en trouver ! :chepa:

Je commence complexe avec SCHUBERT et la symphonie N°9 (Deutch Gramophone), bah ça commence plutôt... bien!
Même très bien, sauf à un moment ou les instruments arrivent tel un troupeau de Bisons, le son s'entasse un peu, mais je compris que le disque était un peu fatigué, car les morceaux suivent se tenaient à merveille. Donc, avoir une oreille attentive, quelques lacunes peuvent provenir d'une mauvaise captation, d'une limite de captation ou bien d'un disque fatigué ou abimé.

Mais vous l'aurez deviner, c'était quand même tellement bon que j'ai laisser la face A entièrement :coeur:

J'enchaine avec Mr Gainsbourg et son initial B.B (l'album, of course), alors ce disque, voyez vous, est particulier à mes oreilles, il n'a rien à voir avec ses grands frères de l'époque Jazz yéyé qui eux sont assez exceptionnelles (propre, chaleureux, plutôt distincts), l'album sonne saturé par moment, un léger poil crasseux, sans trop de finesse. Bah, je l'ai re-découvert 3X, la première en changeant de cellule, la deuxième lorsque j'ai changer l'ampli avec l'apport du 651P en cascade et la 3e fois... y'a pas longtemps, genre hier soir.

La voix et les basses sont une réelle redécouverte, comparer au CD, y'a pas photo ! Si vous le pouvez, faites le ! Perso, le CD je le trouvais très clean et audible comparé au vinyle, là y'a pas à dire les basses s'ouvre (sans dominer ou dégouliner) et les voix (Serge, Jane ou Petula) s'impose clairement . Vraiment, y'a pas de mytho là dedans, c'est vraiment réelle, j'ai même distingué des salle notes foireuses (pas nombreuses mais subtils) sur Bonny and Clyde .

Là c'est clair CHUIS CONTANT.

Hum hum, reprenons nos esprits. On passe au Jazz, avec Bill Evans, Everybody Digs Bill Evans , une beauté... l'enregistrement est exceptionnelle, le disque est excellent. Vu sur Paris St michel, l'album était en 2 éditions différente, une forcement mieux que l'autre, j'ai réussi à la trouver sur le net pour pas chers (en tout cas 15€ de moins). Bref, le piano sonne beaucoup par moment assez vieillot (normal), mais l'ensemble du trio sonne à pleurer, c'est tout simplement superbe, la musique est géniale, que voulez vous de plus ? Résultat, génial sur mon ancien install, encore plus riche et saisissant maintenant.

Ce qu'il y a de magique avec ces galettes, c'est le pur plaisir musical, la fatigue de l'analyse et du chipotage en moins, et dieu que ce n'est pas rien ! C'est comme aller au boulot sans le stress et la fatigue !

J'ai déjà lu de ci de là, que le vinyle était un objet rempli de trésors et de secrets, c'est peut être vrai...
*Ampli + Pré-ampli ROTEL* / Platine vinyle AudioTechnica AT1240 / Pré-ampli phono VINCENT PHO 8 / Enceintes DAVIS Acoustic CLUB 17 / Lecteur CD DENON CD1500 / DAC TEAC UD 503 Et du très bons câbles Audio et Secteurs pour faire tourner tout ça !

Répondre

Retourner vers « Le coin du vinyle »